05.11.2016

Le ministre De Croo discute du marché belge des télécommunications avec la Commissaire européenne Vestager

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Agenda numérique et des Télécoms Alexander De Croo s’est entretenu cet après-midi avec la Commissaire européenne à concurrence Margrethe Vestager au sujet du marché belge des télécommunications. Le ministre De Croo a souligné l’importance d’un marché des télécommunications concurrentiel avec suffisamment de pression sur les prix et de place pour l’innovation.

Le marché belge des télécommunications est en pleine évolution. Telenet a annoncé au printemps son intention de racheter l’opérateur mobile Base. Si les autorités de la concurrence confirment la reprise, un deuxième grand opérateur convergent émergera sur le marché des offres groupées de télécommunications fixes et mobiles. Le ministre De Croo a toujours souligné que le marché belge des télécoms devait rester suffisamment concurrentiel.

"Les usagers des télécoms, c’est-à-dire quasiment tout le monde aujourd’hui, doivent pouvoir bénéficier de services innovants à des prix concurrentiels. Cela suppose une place suffisante pour la concurrence. En Belgique, nous avons besoin d’un marché des télécommunications plus dynamique, pas moins. Il appartient aux autorités belges et européennes de la concurrence d’indiquer clairement de quelle façon le marché belge des télécoms peur rester assez compétitif”, a indiqué le ministre De Croo.

Le ministre fait notamment référence au grand nombre de petits acteurs mobiles alternatifs aujourd’hui actifs sur le réseau de Base. Ces opérateurs virtuels (‘mobile virtual network operators’, MVNO) proposent des abonnements innovants à bas prix destinés à des groupes cibles spécifiques. Ils dynamisent ainsi le marché et créent de l’espace pour l’innovation. Il est important que ces petits opérateurs virtuels puissent continuer à jouer leur rôle. D’autant plus que de nos jours, la consommation de données mobiles augmente chez de plus en de personnes.

"La jeune génération surtout veut être en permanence connectée à internet. Pour eux, peu importe si cette connexion se fait via le réseau mobile ou via le wifi pourvu qu’elle soit bonne. Une concurrence suffisante sur le marché mobile implique aussi des solutions pour les lignes fixes pour ne pas glisser vers un duopole,” a conclu le ministre De Croo.

Retour à l’aperçu

Pour utiliser notre site internet de façon optimale, nous vous conseillons d’actualiser votre navigateur en passant à une version plus récente.