05.11.2016

Suppression du roaming : “Une bonne nouvelle pour les consommateurs et les entreprises”

Les frais d’itinérance (roaming) que vous payez pour utiliser des services mobiles à l’étranger seront supprimés en juin 2017. C’est ce qu’ont convenu le Parlement européen, la Commission européenne et les États membres. Le vice-Premier ministre et ministre de l’Agenda numérique et des Télécoms Alexander De Croo et l’Eurodéputé Philippe De Backer se réjouissent de l’aboutissement de ce dossier. "La Belgique a toujours préconisé et milité pour la suppression des frais d’itinérance. Nous sommes satisfaits que les autres pays nous emboitent à présent le pas.”

Si vous voyagez à l’été 2017, vous ne paierez plus de frais supplémentaires si vous surfez, envoyez des messages ou téléphonez dans l’Union européenne. Les trois institutions européennes sont parvenues à un accord cette nuit. Partout en Europe, les frais d’appels seront identiques à ceux passés dans le pays d’origine. Ce compromis met fin à une année de négociations sur la suppression des tarifs d’itinérance (roaming).

“La Belgique a toujours été un partisan de la première heure de la suppression des frais de roaming. Les « murs tarifaires » nationaux n’ont plus leur place dans l’Europe d’aujourd’hui. La fin du roaming est en vue et c’est une bonne chose. Les consommateurs pourront utiliser leur gsm ou leur smartphone dans toute l’Union européenne sans souci. C’est aussi une bonne nouvelle pour les entreprises”, a déclaré Alexander De Croo, vice-Premier ministre et ministre de l’Agenda numérique et des Télécoms.

"La Commission et le Parlement voulaient mettre fin au plus vite au roaming, mais certains pays bloquaient le dossier, car ils placent leur intérêt national au-dessus de l’intérêt des citoyens et entreprises européens. Une erreur fondamentale ”, a indiqué l’Eurodéputé Philippe De Backer.

Le roaming sera totalement supprimé à partir de juin 2017. Entre-temps, les coûts diminueront déjà. La Commission oblige en effet les entreprises de télécommunications d’appliquer une "fair use policy" (politique fondée sur un traitement équitable) : les frais d’itinérance les plus onéreux doivent d’ores et déjà être bannis. Concrètement, à partir du 30 avril 2016, les prix diminueront : maximum 0,05 euro par minute en plus depuis l’étranger, 0,02 euro pour un sms et 0,05 euro par mégabyte de data. Par rapport à aujourd’hui, cela signifie de tarifs trois à quatre fois moins élevés.

Marché unique numérique européen

"La suppression des frais d’itinérance donnera une impulsion supplémentaire à l’économie numérique : les citoyens auront accès partout en Europe à leurs applications mobiles. Les innovations numériques comme les voitures connectées ont à présent un avenir en Europe”, a affirmé Alexander De Croo.

"Si nous voulons miser en Europe sur l’innovation, le progrès numérique et la croissance, la suppression du roaming est une premier pas sur la voie d’un marché unique numérique”, a conclu Philippe De Backer.

Retour à l’aperçu

Pour utiliser notre site internet de façon optimale, nous vous conseillons d’actualiser votre navigateur en passant à une version plus récente.